Accueil > Actualités immobilières à Bordeaux > La Jallère à Bordeaux : Pionnier de l'urbanisme durable et bas carbone

Écrit par Hervé Koffel publié le 26 janvier 2024

La Jallère à Bordeaux : Pionnier de l'urbanisme durable et bas carbone

SOMMAIRE
La Jallère à Bordeaux : Pionnier de l'urbanisme durable et bas carbone

Au cœur de Bordeaux, une métamorphose urbaine d'envergure se profile à l'horizon, incarnant l'aspiration croissante des villes à embrasser le développement durable. Le projet de La Jallère, situé dans le quartier de Bordeaux-Lac, se distingue comme un phare d'innovation et de durabilité dans le paysage urbain bordelais. Ce projet ambitieux ne se contente pas de remodeler un espace urbain, il vise à redéfinir la relation entre urbanisme, écologie et vie communautaire.

Dans une époque où les défis climatiques et environnementaux dictent une révision profonde de nos modes de vie, Bordeaux se positionne en précurseur avec le projet de La Jallère. Ce quartier, autrefois dominé par des activités économiques sans résidence permanente, est sur le point de devenir un exemple emblématique de ce que l'avenir des zones urbaines pourrait et devrait être. En mettant l'accent sur un développement bas carbone, la ville de Bordeaux ne se contente pas de répondre aux impératifs écologiques actuels, mais anticipe également les besoins et défis de demain.

La Jallère : Historique et contexte du réaménagement

Niché au nord de la Belle Endormie, dans le quartier dynamique de Bordeaux-Lac, le projet de La Jallère se déploie sur un site d'environ 35 hectares, bordé par l'avenue éponyme. Cette zone, autrefois dédiée principalement à des activités économiques, est en passe de connaître une transformation radicale. Situé à proximité de lieux emblématiques tels que le stade Matmut Atlantique et le parc des expositions, La Jallère est un site stratégique, riche en potentiel pour la métropole bordelaise.

Le choix de ce site pour le développement d'un quartier bas carbone n'est pas anodin. Il s'inscrit dans une logique de réutilisation des espaces urbains déjà impactés par l'homme, minimisant ainsi l'empreinte écologique du nouveau projet. La Jallère, avec son accès direct au tramway, offre une connectivité exceptionnelle. À seulement 25 minutes de l’hypercentre de Bordeaux, le quartier promet une intégration harmonieuse dans le tissu urbain existant, tout en offrant un cadre de vie renouvelé et durable.

Historiquement, La Jallère a hébergé des activités industrielles et commerciales, caractérisé par des bâtiments de bureaux et des zones de stationnement. Cependant, ces dernières années, une évolution s'est amorcée, marquée par un déclin de ces activités économiques et une prise de conscience écologique. La métamorphose envisagée pour La Jallère s'inscrit donc dans une continuité logique, transformant un espace autrefois mono-fonctionnel en un quartier résidentiel et vivant, tout en préservant et en valorisant les atouts écologiques du site.

(c) Ville de Bordeaux

Ce projet s'insère dans un contexte plus large de réflexion sur l'urbanisme durable à Bordeaux. La ville, reconnue pour son patrimoine historique et sa qualité de vie, se tourne résolument vers l'avenir en cherchant à concilier développement urbain et respect de l'environnement. La Jallère est ainsi le symbole d'une ville qui évolue, non seulement en termes d'infrastructures, mais aussi dans sa manière de penser et de construire la ville de demain.

Vision et objectifs du projet de La Jallère

Le projet de La Jallère à Bordeaux est une opération d'aménagement urbain audacieuse et innovante dont l'objectif principal est de créer un quartier exemplaire en matière de bas carbone, un modèle de développement durable qui pourrait inspirer d'autres villes à travers le monde.

L'ambition est claire : transformer un espace autrefois dédié exclusivement à des activités économiques en un quartier vivant et respirant, où la durabilité n'est pas un simple slogan, mais une réalité tangible. Pour y parvenir, le projet mise sur plusieurs piliers fondamentaux.

Premièrement, la préservation des atouts écologiques du site est au cœur du projet. L'idée est de créer un équilibre entre le développement urbain et la conservation des espaces verts, en veillant à minimiser l'impact environnemental. Cela se traduit par la réutilisation de sols déjà imperméabilisés pour la construction de nouveaux bâtiments, évitant ainsi d'étendre l'empreinte urbaine sur des terres vierges.

Deuxièmement, le projet vise à développer un quartier bas carbone. Cela implique l'utilisation de matériaux de construction durables, la mise en œuvre de technologies éco-efficientes et la création d'espaces de vie qui favorisent un mode de vie durable. L'objectif est de réduire au maximum les émissions de carbone, non seulement pendant la phase de construction, mais aussi tout au long de la vie du quartier.

Troisièmement, La Jallère se veut être un quartier inclusif et accessible, répondant aux besoins d'une population diverse. Il prévoit d’étoffer l’offre d’environ 1500 logements neufs à Bordeaux sont prévus, allant des résidences pour familles aux logements pour jeunes actifs et étudiants. Le projet prévoit également des commerces, des services de proximité, un groupe scolaire et une crèche, créant ainsi un environnement de vie complet et autonome.

Enfin, l'aspect innovant du projet réside dans sa démarche participative. La concertation avec les citoyens et les parties prenantes est un élément clé, permettant d'adapter le projet aux besoins réels des futurs habitants et de s'assurer que le quartier répondra aux attentes de la communauté.

© BOY ANTHONY - shutterstock

Un projet d’aménagement durable et responsable

Le projet de La Jallère à Bordeaux se distingue par plusieurs caractéristiques clés qui le positionnent comme un modèle de quartier urbain durable et innovant.

Utilisation responsable du sol

Une des particularités les plus remarquables de La Jallère est son approche de l'utilisation du sol. Environ 1500 logements seront construits, mais de manière à minimiser l'impact environnemental. Le projet privilégie la réutilisation des sols déjà imperméabilisés, notamment en reconversion de l'ancien site de la Caisse des Dépôts.

Ainsi, 50 000m² d’immeubles existants seront réhabilités, et 100 000m² supplémentaires seront construits. Cette stratégie permet de préserver les espaces verts existants et de limiter l'extension de l'empreinte urbaine.

Bâtiments bas carbone et durabilité

La durabilité est au cœur de la conception des bâtiments de La Jallère. Les structures prévues seront construites en utilisant des matériaux durables et des techniques de construction à faible émission de carbone.

L'objectif est de créer des logements et des espaces de travail qui non seulement respectent l'environnement, mais qui sont également adaptés aux évolutions climatiques futures.

Espaces verts et biodiversité

Ce projet urbain bordelais accorde une importance particulière à la préservation et à l'enrichissement de la biodiversité locale. La surface des espaces verts perméables sera augmentée, passant de 19 à 25 hectares. Ces espaces seront conçus pour favoriser la biodiversité, offrant ainsi aux résidents un environnement naturel et sain.

Mixité fonctionnelle et sociale

La Jallère deviendra un quartier vivant et dynamique, offrant une mixité fonctionnelle et sociale. Outre les logements familiaux et jeunes actifs, le quartier comprendra également : des résidences étudiantes, des commerces, des services de proximité, des locaux d’entreprise, des établissements éducatifs (groupe scolaire, crèche, écoles d’enseignement supérieur), un hôtel d’entreprises de l’économie sociale et solidaire, et des espaces de loisirs. Cette diversité d'usages contribue à créer un environnement urbain riche et intégré.

Mobilité durable

La mobilité est un autre aspect clé du projet. La Jallère bénéficie d'une excellente desserte en transports en commun, notamment grâce à sa proximité avec le tramway. Le projet encourage également la mobilité douce, avec le développement d'un réseau de pistes cyclables et de voies piétonnes, favorisant ainsi la réduction de l'empreinte carbone liée aux déplacements.

Implication communautaire et concertation

L'implication de la communauté et la concertation sont des éléments fondamentaux dans la réalisation du projet de La Jallère à Bordeaux. Cette approche participative vise à garantir que le développement du quartier réponde aux besoins et attentes des citoyens, tout en favorisant un sentiment d'appartenance et d'engagement envers le nouveau quartier.

© Andrii Yalanskyi - shutterstock

Les habitants, véritables acteurs du projet

La concertation avec les habitants et les parties prenantes a été un pilier central dès les premières phases du projet. Des forums publics, des ateliers de co-conception et des enquêtes en ligne ont été organisés pour recueillir les avis et suggestions de la population. Cette démarche a permis d'identifier les attentes des futurs résidents et des acteurs locaux, notamment en termes d'aménagements, de services et d'infrastructures.

Les retours d'expérience des habitants des quartiers voisins ont également été sollicités pour comprendre les réussites et les écueils des projets précédents. Ces échanges ont offert des perspectives précieuses sur ce qui fonctionne bien dans la vie de quartier et ce qui pourrait être amélioré, permettant ainsi d'adapter le projet de La Jallère en conséquence.

Implication des autres acteurs associatifs et économiques

Outre les résidents, les acteurs associatifs et économiques locaux ont été étroitement impliqués dans le processus de concertation. Leur participation a enrichi le projet de perspectives diversifiées, notamment sur des thématiques telles que l'environnement, la mobilité, l'économie sociale et solidaire, et l'éducation.

Bordeaux Métropole, la Ville de Bordeaux et Urbain des Bois sont les 3 acteurs principaux du projet. La propriété du foncier, quant à elle, est divisée entre la Caisse des Dépôts et Consignations, la Caisse d’Epargne de Nouvelle Aquitaine, CARSAT de Nouvelle Aquitaine, Domofrance, GAN-Groupama et Gironde Habitat.

Co-construction d'éléments du projet

La co-construction d'éléments spécifiques du projet avec les citoyens a été une autre étape clé. Cela a inclus des discussions sur la conception des espaces publics, la sélection des types de commerces et services, et l'intégration d'initiatives locales dans le quartier. Cette approche a permis de créer un projet qui reflète véritablement les besoins et les désirs de ceux qui y vivront et y travailleront.

Suivi et évaluation continue

Enfin, un suivi et une évaluation continue du processus de concertation sont prévus pour s'assurer que les engagements pris soient respectés et que les retours des habitants continuent d'être pris en compte tout au long du développement du projet.

Investissez avec Loi Pinel Bordeaux

Bénéficiez des meilleurs services

Avec plus de 15 ans d'expertise dans l'immobilier, nos conseillers vous guident tout au long de votre parcours d'acquisition d'un logement Pinel parmis plus de 200 programmes immobiliers neufs.