Accueil > Actualités immobilières à Bordeaux > Quelles sont les zones Pinel à Bordeaux ?

Quelles sont les zones Pinel à Bordeaux ?

Quelles sont les zones Pinel à Bordeaux ?

SOMMAIRE

La Loi Pinel permet aux investisseurs de profiter d’une réduction fiscale relativement conséquente lors de l’achat locatif d’un bien immobilier. L’État a, de ce fait, découpé le territoire en différentes zones géographiques dans le but de mieux cibler les villes et les régions qui sont impactées par la crise du logement. Qu’en est-il des zones Pinel à Bordeaux ? Plus de détails dans cet article.

Le dispositif Pinel à Bordeaux : ce qu’il faut savoir !

Depuis le nouveau zonage du dispositif Pinel (requalification réalisée le 1er octobre 2014), Bordeaux ainsi que sa proche périphérie sont classées en zone B1. La zone B1 est éligible au dispositif Pinel jusqu’en 2024. Au sein de cette zone, le plafond de loyer à ne pas dépasser par les propriétaires est fixé à 10,51 € par mètre carré et par mois.

Les investisseurs qui ont choisi Bordeaux pour leur futur projet immobilier pourront bénéficier d’avantages fiscaux qui sont prévus à cet effet, mais sous forme de réduction d’impôts sur le revenu, en fonction de la durée de location que l’investisseur a choisie. Ainsi, pour :

Les taux que nous venons de citer feront l’objet de réactualisation en 2023 et en 2024, dans le cadre de la reconduite du dispositif pour les constructions jusqu’en 2024. Depuis le 1er janvier de cette année, il n’est désormais plus possible d’investir en Pinel avec l’achat ou la construction d’une maison individuelle. À Bordeaux, on a aujourd’hui :

Les revenus des futurs locataires ainsi que le loyer d’un bien immobilier seront plafonnés, à l’instar de toutes les villes qui font partie de la zone B1. L’objectif de cette démarche est de favoriser l’accès aux logements réhabilités ou neufs aux ménages ayant de faibles ressources et de combattre, par la même occasion, la crise de logement en France, un fléau qui sévit depuis des années.

Il convient de préciser que les logements qui ont des performances énergétiques jugés exemplaires selon les seuils définis par la loi Pinel pourront continuer à bénéficier des taux de réduction mis en place par le dispositif.

La périphérie lointaine de Bordeaux est classée en zone B2, c’est à dire les communes qui sont situées entre 30 et 50 km de la ville, comme Lalande-de-Pomerol, ainsi que les villes de la côte atlantique : Mimizan, Lacanau, Mios, Arès, Marcheprime, Lanton, Lège Cap Ferret ou encore Andernos les Bains. La zone B2 n’est plus éligible au Pinel, sauf dérogation du préfet de la Nouvelle-Aquitaine. Par ailleurs, les villes qui sont à 50 km et plus de Bordeaux sont considérées comme appartenant à la zone C. Cette dernière est uniquement éligible pour les acquisitions qui ont été réalisées en 2017. La loi Pinel à Bordeaux s’étend également sur différentes villes de la côte atlantique, notamment sur : Anglet, Capbreton, Arcachon ou Gujan-Mestras.

Les zones éligibles à la loi Pinel à Bordeaux

En tout, trois zones ont été dessinées par l’État en Gironde selon le zonage du territoire français : la zone A, la zone A bis, la zone B1, la zone B2 et la zone C.

La zone B1 à Bordeaux

Selon la loi Pinel, la zone B1 rassemble toutes les agglomérations qui comptent au moins 250 000 habitants, en plus des communes périphériques à proximité (moins de 30 km), comme Floirac ou le Haillan, par exemple. Il y a quand même quelques exceptions à la règle. En effet, certaines villes proches de l’océan font partie de la zone B1, même si elles sont à plus de 30 km de la ville, comme Biganos, le Teich ou encore Teste-de-Buch.

Si Bordeaux et sa proche périphérie sont aujourd’hui classées en zone B1, cela signifie que le nombre de nouveaux locataires qui s’y installent chaque année est en constante évolution et remplit les normes établies par la loi Pinel.

En dehors du seuil à ne pas dépasser pour les locataires d’un bien Pinel en zone B1, le propriétaire devra respecter un plafonnement de loyer. La surface pondérée du logement sert de critère pour fixer le montant du loyer, en complément avec le type de zone où il est installé. Les propriétaires qui fixent un loyer supérieur à 10,51 € par mètre carré par mois ne pourront, en aucun cas, bénéficier de la réduction d’impôt qui est proposée par la loi Pinel.

La zone B2 à Bordeaux

Ce sont les villes qui sont situées entre 30 et 50 kilomètres de la métropole bordelaise qui sont concernées par la zone B2 (Arès, Lalande-de-Pomerol, etc.). Dans cette zone, le marché de l’immobilier est stable, avec un équilibre maintenu entre l’offre et la demande de logement. Le gouvernement a préféré se concentrer sur les zones « tendues » où la demande de location est beaucoup plus élevée, c’est la raison pour laquelle la zone B2 ne fait plus partie des zones éligibles au dispositif Pinel depuis fin 2017.

La zone C à Bordeaux

Il est à noter que les communes qui ne sont pas classées en zone B1 ou B2 font partie de la zone C. Techniquement, ce sont les villes qui sont situées à plus de 50 kilomètres de Bordeaux (telles que Donzac ou Carcans) qui sont classées en zone C du dispositif Pinel. Rappelons que cette zone n’est plus éligible à la loi Pinel depuis le 1er janvier 2018.

Les loyers des zones Pinel à Bordeaux

La particularité du zonage Pinel, c’est qu’il permet au propriétaire d’un bien de réaliser un calcul de loyer qui est applicable pour chaque ville, en prenant en compte les données du marché de l’immobilier en cours. Les plafonds de loyers par rapport à la loi Pinel dépendent du zonage. On a ainsi une augmentation progressive du loyer avec une zone B1 plus avantageuse que la zone B2 qui, à son tour, affiche un plafond plus élevé que la zone C. L’investissement locatif Pinel est beaucoup plus rentable dans les zones qui sont éligibles, à savoir la zone A, la zone A bis et la zone B1.

Les quartiers éligibles au dispositif Pinel à Bordeaux

En respectant la condition qu’un logement soit acheté neuf et qu’il respecte toutes les conditions de la loi Pinel, tous les quartiers de la ville de Bordeaux sont éligibles au dispositif. Concrètement, si le prix du mètre carré est à hauteur de 6 000 €, par exemple, la défiscalisation ne pourra en aucun cas excéder ce montant dans les quartiers bordelais. Les investisseurs devront faire très attention à l’emplacement qu’ils choisiront pour leur logement. Parmi les quartiers où le loyer maximum est de 10,51 € par mètre carré, on citera :