Accueil > Actualités immobilières à Bordeaux > Isolation dans le neuf : un argument en temps de canicule

Écrit par Miora R. publié le 17 août 2022

Isolation dans le neuf : un argument en temps de canicule

Isolation dans le neuf : un argument en temps de canicule

Investir dans l’immobilier neuf présente de multiples avantages et plus particulièrement en ce qui concerne le confort d’été. Si vous avez pour projet à court, moyen ou long terme de vous lancer dans un investissement locatif à Bordeaux, misez sur un appartement qui coche toutes les cases. Avec les multiples épisodes de canicule qui ont traversé l’hexagone, il n’a jamais été aussi intéressant que d’investir dans du neuf. D’autant plus qu’un logement bien isolé sera loué plus rapidement et permettra de faire de réelles économies sur les factures d’énergie. Laissez-nous vous convaincre.

Pourquoi les logements neufs sont-ils plus performants en période de forte chaleur ?

L’isolation thermique d’un logement fait partie des points les plus importants à vérifier lorsque l’on décide de se tourner vers l’achat d’un bien immobilier neuf. Un bon système d’isolation est un garant solide pour votre confort et pour votre portefeuille. Les avantages de l’isolation des combles et des murs sont nombreux. Voyons ensemble les différents avantages d’une bonne isolation thermique.

Une économie d’énergie considérable

© Nana_studio – Shutterstock

Après l’achat d’un bien immobilier neuf, il est assez difficile de regagner tout de suite en pouvoir d’achat, surtout avec le remboursement du crédit. Ainsi, il faudra faire attention aux dépenses mensuelles, telles que les factures d’énergie. C’est une chance, le neuf est une source d’économie. Dotés des dernières normes de construction, les logements neuf sont moins sujets aux déperditions énergétiques. À contrario, un logement ancien ou mal isolé peut vous faire perdre 20 à 25 % de chaleur par les murs, 25 à 30 % par la toiture et 10 à 15 % par les fenêtres.

À cause de ces déperditions thermiques, vous verrez vos factures d’énergie atteindre des sommets. L’équation est pourtant simple, un logement mal isolé est égal à des factures titanesques. Pour alléger vos dépenses, il vous faudra améliorer au maximum l’isolation thermique de votre bien immobilier, qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison. Par ailleurs, l’État a mis en place plusieurs aides financières pour l’installation d’isolants. En ce qui concerne le neuf, pas de souci à se faire.

Un confort optimal

Une isolation optimale c’est aussi la garantie de profiter d’une habitation confortable, peu importe la saison, que ce soit pendant les périodes hivernales ou pendant les vagues de forte chaleur, comme celles que nous vivons ces dernières semaines. Une mauvaise isolation peut être la cause de la chaleur pénétrant dans votre habitation en été et les moments d’inconfort en hiver.

Une lutte contre le réchauffement climatique

L’installation d’une bonne isolation est aussi une démarche écologique. Elle permet de limiter au maximum le rejet de gaz à effet de serre, comme il est stipulé dans la réglementation thermique 2012 (RT2012). Une isolation parfaite vous permettra de réduire considérablement votre consommation d’énergie en hiver ainsi que les émissions de CO2. Pendant l’été, elle permettra de limiter l’utilisation de la climatisation qui, rappelons-le, consomme énormément d’énergie. À titre d’exemple, une maison moyenne qui a un système d’isolation défectueux émet chaque année 19 tonnes de CO2, alors que ce chiffre peut descendre jusqu’à 5 tonnes avec une bonne isolation ou pour un logement neuf.

Investissez avec Loi Pinel Bordeaux

Bénéficiez des meilleurs services

Avec plus de 15 ans d'expertise dans l'immobilier, nos conseillers vous guident tout au long de votre parcours d'acquisition d'un logement Pinel parmis plus de 200 programmes immobiliers neufs.

RE2020 et confort d’été

©New Africa - Shutterstock

Pour améliorer le confort d’été, la RE2020 (règlementation environnementale) a été améliorée. Reconnu peu fiable par les occupants des logements neufs, l’indicateur de la TIC (Température Intérieure Conventionnelle) a été supprimé et remplacé par le DH ou degré-heure d’inconfort. Cette nouvelle méthode de calcul prend en compte les divers effets du changement climatique sur un bâtiment : les vagues de chaleur et les évolutions des températures à venir. Le niveau d’inconfort perçu par les occupants sera désormais évalué en DH s’exprimant en °C.h. Ce compteur cumulera chaque degré ressenti inconfortable de chaque heure et sur l’année. Sont jugés inconfortables les degrés dépassant 26 ou 28°C en journée et 26°C la nuit, en fonction des configurations extérieures et de la région.

Des logements neufs performants en période de canicule

Les promoteurs immobiliers et les constructeurs travaillent aujourd’hui à pied d’œuvre pour proposer des logements plus confortables et moins énergivores. Dans la grande majorité des cas, les systèmes de climatisation sont exclus des solutions préconisées par ces principaux acteurs. D’autres solutions passives sont adoptées progressivement. En premier lieu, nous avons les logements traversants. Ces derniers permettent la création d’une ventilation nocturne lorsqu’il fait plus frais à l’extérieur pour permettre une meilleure évacuation de la chaleur accumulée pendant la journée.

Ensuite, vient la végétalisation des façades les plus exposées à l’ensoleillement, avec des arbres à feuilles qui apportent une fraîcheur naturelle et qui limitent les îlots de chaleur urbains. Une autre solution : l’automatisation des volets roulants dans toutes les pièces. Cela permet de lutter contre les périodes de canicule et de gagner en confort d’été. La mise en œuvre de cette dernière solution devrait permettre de gagner jusqu’à 200 DH par rapport à une gestion manuelle, d’après les calculs réalisés par les géants de l’automatisation des volets. Bien que ces solutions puissent être disponibles dans le parc de l’ancien, à l’aide de rénovation énergétique, ce sont bien les biens neufs qui disposent de toutes ces solutions.

Le diagnostic de performance énergétique

Le DPE ou diagnostic de performance énergétique est utilisé pour calculer la consommation énergétique des appartements et des maisons. Il s’agit d’un document obligatoire depuis 2006. Grâce à lui, les futurs acquéreurs et les locataires peuvent savoir si le bien immobilier qui leur est proposé est énergivore ou économe en énergie. Le DPE a été modifié en 2021 pour devenir plus lisible et compréhensible de tous.

©Olivier Le Moal - Shutterstock

Il dispose de plusieurs étiquettes pour classer les bâtiments, allant de A à G. Les logements classés A ou B sont considérés comme économes en énergie, alors que ceux ayant une étiquette F ou G sont très énergivores. Ces derniers sont aussi appelés les « passoires thermiques », ce qui signifie qu’ils disposent d’une très mauvaise isolation et qu’ils sont responsables d’une grande déperdition thermique. Le DPE est complété par la liste de rénovation à effectuer sur un logement pour améliorer son étiquette et une estimation des factures énergétique du logement. Il faut savoir que ce document constitue une référence pour l’acheteur. Cependant, dans les zones où le marché de l’immobilier est tendu, les prix de vente sont minoritairement affectés par la valeur verte.

Investissez avec Loi Pinel Bordeaux

Bénéficiez des meilleurs services

Avec plus de 15 ans d'expertise dans l'immobilier, nos conseillers vous guident tout au long de votre parcours d'acquisition d'un logement Pinel parmis plus de 200 programmes immobiliers neufs.